Deer&Doe : la combinaison Sirocco

28 April 2019

Et voici à présent ma version du troisième patron de la collection printemps-été de Deer&Doe, qui est de loiiiin celui qui a remporté le plus gros succès : la fameuse combinaison Sirocco !

Dès sa sortie, l’engouement pour Sirocco a été incroyable, ce qui nous a fait énormément plaisir au vu de tout le travail et de la foi que nous avions mis dans ce patron. Nous avons eu beaucoup de retours très positifs de gens emballés par les différentes réalisations, et les photos de la boutique où je le porte de façon super classe, tout en noir avec des talons, ont l’air d’avoir particulièrement plu. Mais on ne va pas se mentir, dans la vraie vie je porte plutôt ma combi comme ceci : dans un imprimé fleuri et avec des baskets, elles aussi imprimées et pas du tout assorties !

Avant Sirocco, je n’avais jamais porté de combinaison. Pas faute d’avoir cherché, mais jusque là je n’avais rien trouvé qui me plaise, que ce soit dans le commerce ou parmi les patrons de couture. Les combinaisons de type “bleu de travail” qui ne marquent pas du tout la taille, j’admire chez les autres, mais cela ne va pas du tout avec ma morphologie et je ne me sens absolument pas à l’aise dedans. Idem pour les combinaisons élastiquées à la taille et blousantes au niveau du corsage. Sirocco, au contraire, marque bien la taille et met en valeur les hanches avec ses poches et ses plis, ce qui complimente et équilibre ma silhouette en poire.

J’aime particulièrement le décolleté, qui est juste profond comme il faut pour contrebalancer le côté “bloc de tissu” d’une combinaison pantalon. C’est un peu la même idée qu’avec l’encolure de la robe longue Magnolia, sauf que celle de Sirocco couvre bien le soutien-gorge.

Après plusieurs toiles unies durant le développement du patron, je me suis dit que pour ma version finale autant y aller à fond : j’ai donc choisi le jersey fleuri le plus kitsch que j’aie pu trouver chez Jo-Ann ! C’est un “double brush poly knit”, comme celui dont j’avais déjà vanté les mérites pour ma robe Givre. C’est vraiment génial à porter comme tissu, super doux et avec juste ce qu’il faut comme tenue. Pour moi c’est le tissu idéal pour Sirocco !

Ce que je préfère avec ce tissu c’est qu’il est très nerveux, et revient parfaitement en place après avoir été étiré. Ce n’est pas toujours le cas avec des jerseys de coton, même ceux qui contiennent un peu d’élasthanne. Entre ma robe Givre en polyester brossé et celle dans le fameux jersey coton-élasthanne de chez Rascol, je me rends compte que je mets beaucoup plus celle en polyester car elle a une bien meilleure tenue au fil de la journée.

Dans ce tissu nerveux, le rendu des poches (renforcées par de la laminette) est nickel : ça ne baille ni ne tire, j’en suis très fière. Un autre détail de construction que j’aime beaucoup, ce sont les pinces du dos. Je n’ai pas l’habitude de coudre des pinces sur du jersey, et pour cette version j’ai testé une technique conseillée par le magazine Threads : la couture des pinces à la surjeteuse ! J’ai été vraiment bluffée par le résultat : l’essayer c’est l’adopter !

Il n’y a pas à dire, cette combinaison est clairement le vêtement le plus extra de mon armoire. A chaque fois que je l’enfile, j’ai toujours un petit moment où je me dis que je ne vais pas arriver à assumer une fois dehors ! Et pourtant, de tous les vêtements que j’ai cousu, c’est peut-être celui qui me vaut le plus de compliments. Je me fais interpeller sans arrêt, que ce soit par mes voisins, la caissière du magasin du coin, ou de parfaits inconnus à l’aéroport, pour me dire qu’ils le trouvent super stylé ! 😮

Avec les températures d’été qui commencent déjà à s’installer ici, il commencerait presque à faire trop chaud pour porter cette version pantalon. J’ai en stock un jersey avec un imprimé de feuilles tropicales qui serait top pour une Sirocco version combi-short, mais même si c’est un projet ultra rapide je ne suis pas sûre d’avoir le temps de la coudre. C’est toujours pareil quand Me-Made May arrive, je me retrouve avec une to-do list longue comme le bras au dernier moment ! Ca vous fait ça aussi ?

Sirocco fleurie
Sirocco – Deer&Doe
Taille 38 buste & taille / 42 hanches
Ceinture rallongée de 1 cm
Bassin rallongé de 1 cm

Jersey brossé de chez Jo-Ann

Commentaires

  1. Flo

    - 28 April 2019

    Salut Camille, j’avais hâte de voir ta version! Elle est effectivement splendide.

    J’adore ce patron, mais comme j’ai (comme toi) un bon differentiel taille-hanche (36-40 chez Deer and Doe), j’ai peur que tout craque quand je passe mon postérieur dans la taille du vêtement, ou que le tissu poche horriblement par la suite. Chez toi, ça a l’air de tenir. Des conseils sur le taux d’elasticite optimal dans cette situation? Sur le type de couture à privilégier pour la ceinture? Je n’ai qu’une machine à coudre, pas de surjeteuse.

    Merci beaucoup!

    Flo

  2. Frederique

    - 29 April 2019

    Bonjour Camille , cet imprimé floral est magnifique tu le portes à merveille !
    J’ai succombé à Sirocco dès le jour de sa sortie .
    Comme toi je n’avais jamais porté de combi .
    Avec mon petit 1.58 et mes rondeurs , je ne suis pas faite du tout comme toi ( 44-46-42 chez Deer and Doe) et j’avais de gros doutes sur le fit d’une combi.
    Connaissant les patrons DD , je me suis dit que ce serait celle là où aucune .
    La magie a opéré … j’ai fait 4 versions … une test, sur laquelle j’ai dû rétrécir la fourche de 3cm devant et dos soit 6 en tout, une en viscose hyper légère pour les beaux jours, une autre en Milano qui a une tenue à tomber et une dernière en version courte pour ma fille de 12 ans qui a hâte tellement d’être a la plage pour la porter qu’elle l’a mise en pyj en attendant. Mon ado de 14 ans au départ très dubitative m’a commandé une version militaire . Je raconte ma vie un peu … mais c’était pour dire ( vous le savez déjà je pense ) que ce patron est une vraie merveille qui flatte vraiment toutes les morphologies , qu’il est versatile à souhait en fonction des tissus utilisés … je te dis donc un grand merci ❤️ Pour cette pépite . Et je p’en Vais de ce pas dire la même chose à Eléonore … avant d’aller tester un combo Sirocco Zéphyr ( j’avais perdu le mojo couture depuis 6 mois je me rattrape )

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *