Erreur de casting (Deer & Doe – Sirocco)

3 November 2019

Le projet d’aujourd’hui n’est pas un fail en soi : un patron nickel (si je puis me permettre), un tissu avec un beau tombé, un imprimé que j’aime beaucoup, le tout pour un résultat plutôt chouette. Mais parfois, un vêtement a beau cocher toutes les cases, il reste quand même au placard !

Avec la déferlante de combinaisons Sirocco cet été, j’avais très envie de me coudre une version combishort pour compléter ma version longue en jersey fleuri. Si vous me connaissez un peu, vous savez sans doute que je craque particulièrement sur les imprimés en été, et que les imprimés à motifs “tropicaux” (feuillages, flamants roses et compagnie) sont tout en haut de ma liste. Quoi de mieux donc qu’un imprimé tropical pour une combishort estivale ? J’avais justement en stock un jersey de viscose-élasthanne à imprimé feuillage, et je me suis dit qu’il serait parfait pour cette version.

“Faites ce que je dis, pas ce que je fais.” Hé oui, car on déconseille le jersey de viscose pour Sirocco, puisqu’il est en général bien trop mou pour le côté structuré de cette combinaison ! Mais bon, j’essaie vraiment de limiter mes achats de tissu le temps de coudre ceux de mon stock et je voulais éviter d’en commander exprès pour ce projet. Celui-ci était dans mon stock depuis deux ans ; je l’avais acheté à Toto tissus à l’époque avec l’idée de me coudre une robe longue en jersey (ce modèle Burda), mais comme j’avais déjà une robe longue en jersey à motif de feuillage tropical ça faisait un peu redondant au final.

Evidemment, avec ce tissu très mou et légèrement élastique en longueur, le rendu final était bien plus large et plus long que prévu. J’ai donc raccourci les jambes de 3 cm, ce qui avec l’entrejambe descendue donne un air de playsuit rétro que j’aime beaucoup. Le décolleté bouge aussi pas mal et n’est du coup pas très compatible avec le port d’un soutien-gorge, ce qui en soi ne me dérange pas plus que ça (avec Magnolia et Pensée je me suis habituée à ne pas en mettre, surtout quand il fait chaud). Le bon côté, c’est que ça donne au corsage un côté drapé un peu chic qui me plait bien.

Quelques pistes pour améliorer le rendu dans un tissu trop mou ou lourd : raccourcir un peu la bande d’encolure pour qu’elle se plaque plus au corps, et surtout doubler la ceinture pour créer une coulisse, dans laquelle faire passer un élastique large. Cela permettrait de maintenir la combi à la taille pour éviter que le tissu tire trop vers le bas.

L’avantage d’attendre un peu pour poster un projet sur le blog, c’est que je peux avoir du recul sur le vêtement après plusieurs mois de portage (ou pas). En y réfléchissant, je n’ai mis cette combi que deux ou trois fois pendant tout l’été, alors que les températures étaient idéales. Je pense que la couleur pas très flatteuse pour moi (trop jaune pour mon teint froid – et c’est encore pire avec ce mur jaune sur les photos !) et le côté un peu structuré/habillé de Sirocco y ont joué pour beaucoup. Je porte déjà assez peu ma première combinaison, même si je l’adore : les épaules fortes et les pantalons à plis, c’est assez loin de mon style perso au final. Mais l’histoire finit bien : j’ai donné cette version short à ma copine Diane (qui posait déjà pour cette version sur les photos de la boutique), à qui les couleurs vont très bien, et ma copine Agathe a récupéré la version noire du shooting et le côté structuré lui convient bien mieux qu’à moi. Comme quoi, des fois, il ne faut pas s’accrocher à des vêtements si on ne se sent pas à l’aise dedans en termes de style – il paraît d’ailleurs qu’il y a un livre qui va bientôt sortir à ce sujet… 😉

Sirocco tropicale
Sirocco – Deer&Doe
Taille 38 buste & taille / 42 hanches
Ceinture rallongée de 1 cm
Bassin rallongé de 1 cm
Jambes raccourcies de 3 cm
Jersey de viscose-élasthanne de chez Toto Tissus

Commentaires

  1. Gwénaëlle Deniau

    - 4 November 2019

    Bonjour Camille,
    Je profite de ce post pour te dire que j’aime beaucoup ton blog et suivre tes expérimentations au travers desquelles j’apprends beaucoup. Et je suis fan de Deer & Doe! Je suis nulle pour choisir le tissu qui va bien… trop hâte de découvrir votre livre!!!
    J’ai cousu la robe Burda que tu mentionnes. J’ai eu bien du mal avec les explications mais le résultat était chouette. Par contre j’avais craqué pour un imprimé très coloré et sans doute un peu trop élastique. La robe avait un tombé superbe mais tendance à se déformer au fil de la journée. Et comme ce n’était pas non plus mes couleurs habituelles, je l’ai donnée à ma tante qui en fût ravie ! J’espère en coudre une seconde. Pour l’heure je me bats avec les toiles de Magnolia… Je l’avais prévue pour cet automne, ça sera pour le printemps !
    Merci pour ces partages…

    • Camille

      - 10 November 2019

      Merci beaucoup pour le retour sur la robe Burda, c’est très bon à savoir ! Je me demande quel tissu serait approprié alors, quelque chose de pas trop élastique, pas trop lourd, mais aussi pas trop épais donc on oublie l’interlock… Quel casse-tête ! Bon courage pour Magnolia, j’espère que le résultat te plaira 🙂

  2. Carole

    - 5 November 2019

    Oh, la chute ! Quoi, tu as donné cette combi qui te va trop bien !?!? Snif… Mais tu as raison, parfois, sans savoir l’expliquer, certaines pièces même très jolies restent au placard. Pourquoi les garder ? Tu as du courage de te séparer des pièces cousues : sans doute que je ne couds pas assez pour m’y résoudre !
    Merci pour tes posts ici, je te suis avec plaisir.

    • Camille

      - 10 November 2019

      Je suis ravie que mes posts te plaisent ! J’avoue que si la copine en question n’avait pas essayé et adoré la combi, j’aurais eu beaucoup plus de mal à m’en séparer. Mais il faut dire aussi que depuis le temps que je couds mon placard est rempli à ras bord, du coup ça m’arrange aussi de faire de la place !

  3. Aisling

    - 12 November 2019

    Bonjour Camille,
    Merci pour ce post (et tous les autres!), c’est important de pouvoir se dire qu’un vêtement qui nous va bien peut quand même ne pas nous correspondre! J’ai plusieurs vêtements dans ma garde robe qui n’y ont en fait pas leur place mais que je garde quand même… Il faut que je saute le pas pour m’en séparer! … et leur coudre des remplaçants plus adaptés 🙂

    • Camille

      - 18 November 2019

      C’est un peu bête mais de regarder la série de Marie Kondo ça m’a bien aidée à me séparer de ces vêtements : avant de les mettre dans le sac à donner je leur fais un petit calin (si si, vraiment) et après je culpabilise beaucoup moins

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *