Couleurs primaires

1 May 2019

Un de mes objectifs pour ma garde-robe, c’est de coudre plus de pièces qui peuvent être associées entre elles : j’ai beaucoup de robes, mais peu de hauts ou de bas unis à combiner avec mes habits imprimés. Je vous présente donc aujourd’hui un combo bien coloré, avec l’association d’une jupe très rouge cousue en 2017 et jamais montrée ici avec un haut très bleu cousu en ce début d’année !

Cette jupe Fumeterre, pour tout vous dire, je l’ai cousue pour un costume d’Halloween de dernière minute ! A l’époque j’étais en plein dans la lecture de The Handmaid’s Tale de Margaret Atwood, qui est un livre fantastique qui m’a complètement retournée. J’ai regardé l’adaptation en série entre temps, et elle est très bien faite, mais si vous en avez l’occasion je vous recommande très vivement de lire le livre. Dans le climat politique actuel, avec ces attaques sur les droits des femmes de tous côtés, il est particulièrement poignant. Il se trouve que je suis sans enfant par choix, ce qui est une part très importante de mon identité, et peu de choses me terrifient autant que l’idée d’une société qui me considèrerait comme un utérus sur pattes. D’où mon déguisement qui fait peur : la servante écarlate ! Un coupon de lin rouge en stock pour faire une jupe, portée avec un gilet rouge et un bonnet fabriqué à partir d’un reste d’entoilage à coudre, et tadaaaa :

Fumeterre, le patron de jupe longue de Deer&Doe, était sorti à l’époque où j’étais testeuse pour la marque, avant de rejoindre officiellement l’équipe. J’avais testé la version boutonnée, qui est restée depuis un de mes vêtements préférés en été. J’adore les jupes et robes longues quand il fait chaud, qui permettent de se sentir couverte tout en restant à l’aise au niveau température, particulièrement dans des matières comme le lin.

Ma version précédente était en mélange lin-viscose, celle-ci est en 100% lin, trouvé chez Sewfisticated Fabrics, là où j’achetais mon tissu pas cher quand j’habitais à Boston (ma copine Agathe a d’ailleurs exactement la même en beige suite à une virée là bas). On dirait sur les photos que le tissu est légèrement translucide, alors que cela n’apparait pas du tout dans la vraie vie. Il s’agit d’un lin assez épais et complètement opaque à l’oeil, alors que sur les photos on distingue clairement les surplus de couture et le bas du t-shirt rentré dans la jupe, voire mes sous-vêtements 🙈. Etrange, mais bon, ça ne m’empêchera pas de la porter.

J’aime beaucoup le tombé du lin, plus lourd et dramatique que sur ma version précédente. Quand Fumeterre est sortie, j’étais perturbée par le fait qu’elle soit présentée comme un vêtement de mi-saison. Pour moi, les jupes longues, c’étaient des vêtements à réaliser en mousseline très légère, à porter sur la plage ou au bord de la piscine. Mais après en avoir cousu deux versions, je suis convaincue de la portabilité au quotidien dans un tissu avec de la tenue ! Je ne m’imagine pas encore porter de jupe longue en hiver – je trouve qu’il faut quand même un haut à manches courtes, ou au moins moulant, pour équilibrer la silhouette, et ça ne marcherait pas avec un manteau – mais une version dans un beau crêpe de laine épais pour l’automne serait vraiment canon !

Plutôt que la version boutonnée, j’ai essayé cette fois la version à fermeture éclair. J’avais peur de me sentir un peu plus limitée dans mes mouvements (la version boutonnée est ouverte sur le devant, ce qui permet de faire des grands pas), mais l’ampleur de la jupe est telle qu’on peut marcher sans soucis. J’aime aussi beaucoup le détail des poches qui permet d’habiller l’avant de la jupe qui serait un peu vide sinon.

Mais de tous les détails de cette jupe, mon préféré reste l’élastique au dos qui la rend ultra confortable !

Durant le dernier Me Made May, j’avais lancé un appel à suggestions sur Instagram, pour avoir des idées d’associations pour cette jupe. Je trouve que le rouge est une couleur assez difficile à assortir : portée avec du noir, cela donne un aspect un peu sévère (ou Mickey Mouse, au choix) ; avec du vert, ça fait sapin de Noël ; avec du jaune, c’est Ronald McDonald. Je ne suis pas fan non plus du combo rouge + violet, très années 80. J’aime bien le rouge avec du blanc, par contre, mais du coup je ne le porte que comme ça… On m’a donc gentiment suggéré d’associer ma jupe avec des rayures ou du bleu marine, et ces deux idées me plaisent beaucoup !

En parlant de bleu, j’avais justement en stock un reste de viscose de ma robe Cardamome (postée sur le blog de Deer&Doe), assez pour en faire un haut pas trop gourmand en tissu. Pour reprendre la couture sans se mettre la pression, rien de tel que d’aller taper dans son stock de chutes : si le projet est raté, ou même juste bof, c’est pas grave ! Je me suis dit que c’était une bonne occasion de tester le Scout Tee de Grainline Studio. Depuis que j’avais vu la version d’Eléonore, en viscose bleu marine justement, je voulais exactement la même… et c’est chose faite !

J’avais mes doutes sur le seyant d’un top en chaine-et-trame sans pinces, mais je dois avouer que la coupe du Scout (en particulier les manches) est nickel, et le résultat en viscose est superbe. C’est un projet qui demande beaucoup de minutie, notamment pour gérer les petites marges de couture de l’encolure sur de la viscose, mais le résultat est à la hauteur. C’est un très bon basique, et je pense qu’il va devenir un de mes patrons fétiches pour utiliser des restes de tissus fluides.

Bon par contre, il a un peu tendance à sortir quand on veut le porter rentré !

Du coup pour le porter avec Fumeterre, c’est pas mal, mais c’est pas encore ça. Même en le rallongeant je pense que la viscose fluide ferait qu’il sortirait quand même… ce qui n’est pas grave, c’est juste que je peux sans doute faire encore mieux ! Peut-être un body pour la prochaine fois ? Avec quoi portez-vous vos jupes longues, vous ?

Fumeterre dystopique
Fumeterre – Deer&Doe
Taille 38
Lin rouge – Sewfisticated Fabrics, Somerville MA

Scout copycat
Scout Tee – Grainline Studio
Taille 4 poitrine & taille / 8 hanches & longueur
Challis de viscose – Hancock Fabrics

Commentaires

  1. Le B.A.BA de Béa

    - 2 May 2019

    J’adore la jupe rouge !!! J’en suis à 4 fumeterres, et je les porte à toutes les saisons (j’en ai 2 en velours pour l’hiver). En été, je les porte avec un t-shirt un peu moulant, style top wanted (Vanessa Pouzet), bronte top (Jennifer Lauren) ou top Badiane (Christelle Beneytout)

    • Camille

      - 1 June 2019

      Ah j’aime beaucoup ces trois modèles ! C’est vraiment sympa cette diversité de décolletés, ça permet de varier un peu autour de la même silhouette.

  2. Junelle

    - 4 May 2019

    L’association avec le t-shirt marche très bien. J’aime aussi beaucoup la photo de déguisement, le livre m’a aussi marquée!

  3. Ludivine

    - 6 May 2019

    Hello
    Tu peux essayer de faire comme la reine d’Angleterre et glisser un fil lourd dans l’ourlet pour lester le bas du vêtement !
    En tout l’ensemble est chouette

    • Camille

      - 1 June 2019

      Oh c’est une très bonne idée ! J’ai peur que cela déforme trop la viscose assez fine de ce t-shirt, mais je garde l’idée pour des jupes 🙂

  4. Cynthia

    - 3 June 2019

    c’est super beau cet ensemble!
    j’ai le même problème avec le rouge, et c’est vrai que l’association bleu marine et rouge est super belle et fais vraiment ressortir les couleurs des deux pièces… une autre association que j’aime bien est le rouge avec du “mint” asez clair, bien pastel.
    Au niveau des jupes longues, c’est marrant car j’avais plutôt au départ le point de vue inverse au tien: comme j’avais tendance à les porter avec des jupons pour une esthétique un peu 50s un peu 80s (oui oui, j’assume), l’idée de les porter en plein été me paraissait une hérésie… maintenant que j’assume les jupes longues sans jupon (full on 80s?) je m’en suis fait une dans un tissu super léger l’été dernier et c’est un régal en été!

    au niveau de l’association j’aime bien les jupes longues avec des hauts un peu blousants ou des crop tops larges pour marquer la taille par le contraste des volumes ou carrément des bodies. et pour ton scout en viscos, mon astuce pas super glam pour éviter que les hauts larges glissants ne ressortent tout seuls c’est de les rentrer dans la culotte (de préférence taille haute)… c’est pas facile de trouver des culottes tailles hautes qui marchent sur un waist/hip ratio un peu important mais si tu en as , ça marche pas mal.

    sinon, the handmaind’s tale je l’ai lu sans savoir de qui ça parlé, et pareil ça m’a vraiment marquée… tellement que je suis réticente à tester la série.

    • Camille

      - 16 June 2019

      Oh j’ai justement un t-shirt de cette couleur (mint), je n’y avais pas du tout pensé, il est assez clair pour que ça ne fasse pas du tout Noël ! Merci du conseil !
      Pour Handmaid’s Tale, il faut passer outre les premiers épisodes où l’adaptation n’est pas 100% fidèle au livre (quelques scènes que j’adore qui ont sauté, ou la chronologie qui change…) mais c’est super intéressant car très rapidement on dépasse les événements du livre et on en apprend plus sur le monde de Gilead (on a un aperçu de la vie dans les colonies par exemple qui m’a pas mal marquée), et comme Margaret Atwood est consultante sur la série c’est vraiment fidèle à l’univers. Et d’ailleurs j’ai appris qu’elle allait bientôt sortir une suite au livre !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *