Articles correspondant à "liberty"

Ma nouvelle robe préférée

7 May 2013

tulloch_haut

Après une grosse période de “mouais” en couture, j’avais envie d’un projet inratable, d’une robe facile à coudre et facile à porter, qui me mette la patate à 200%. Du coup j’ai jeté mon dévolu sur le joyau de mon stock : ce magnifique Liberty, offert par ma maman l’an dernier. Ce tissu, j’en suis tombée raide dingue, pas seulement parce que le turquoise/bleu canard c’est mon kif, mais surtout à cause du motif : des étagères et des étagères de livres ! Si si, je ne l’invente pas, sur certains on voit même les détails de la reliure. Parfait pour satisfaire mon côté geek nerd thésarde intello fille qui lit des livres. En plus il porte le doux nom de Doctor Tulloch, et moi quand je serai grande je veux être Doctor, et aussi me marier avec the Doctor, alors Doctor Tulloch et moi on était clairement faits l’un pour l’autre.

Lire la suite

Plumes de paon

4 September 2011

Aussitôt finie, aussitôt portée ! Pas de surprises pour cette robe, dont j’avais déjà fait un brouillon, si ce n’est la longueur que j’aurais souhaitée un peu plus décente (pourtant j’avais mesuré !). Au final après une journée à la porter je m’en accommode bien, et c’est vrai que vu l’ampleur il vaut mieux que ça soit assez court.

Lire la suite

Une toile… en Liberty ?

18 August 2011

Ce joli dos nageur a déjà été vu partout sur la blogosphère depuis l’an dernier. J’avais déjà craqué dessus à l’époque, mais je rechignais à acheter le magazine Burda qui le contenait alors qu’un seul patron me plaisait (surtout que ma collec’ atteint déjà une taille critique). Alors quand le magazine Femina a mis à disposition sur son site le patron en question, j’ai fait fi de ma fierté et je me suis lancée à retardement dans la grande vague des dos nageurs. En Liberty qui plus est, car je cherchais depuis un moment un modèle qui me permettrait de sauter le pas : pas trop compliqué pour laisser le tissu sous les projecteurs, mais pas trop informe non plus pour ne pas le gâcher pour un énième top japonais mongolfiérisant. Et avec des détails sympas aussi : ce que je préfère sur ce patron, à vrai dire, ce n’est pas le dos, mais les boutons devant, façon lingerie. J’adore les boutons, même si les boutonnières me terrifient (Il faut faire des trous ! Dans le tissu ! Alors que tout est déjà bien cousu et qu’il ne reste pas de quoi recouper au cas où ! Aaaaaah !).

Lire la suite