Deer&Doe : la robe Myosotis

7 May 2018

Vous avez sans doute vu passer l’info sur les réseaux sociaux la semaine dernière : la nouvelle collection de Deer&Doe est sortie ! Au menu, trois patrons : la robe Myosotis, le pantalon Narcisse et la veste Nénuphar. C’est ma première version de la robe Myosotis que je vous présente aujourd’hui 🙂

Myosotis est une robe-chemise oversize, faite pour être portée bien ample pour affronter les journées de grosse chaleur. Cela fait plusieurs saisons que l’on travaillait sur cette idée d’une robe qui soit suffisamment large pour être confortable en été, mais suffisamment bien pensée pour ne pas faire sac à patates, et je crois qu’avec Myosotis on a tiré le gros lot !

Ce qui fait toute l’allure de Myosotis, ce sont ses pinces poitrine et taille devant et dos, qui la cintrent légèrement à la taille et qui font qu’elle ne fait pas “bloc”. Dans ce sens, cette robe me rappelle Centaurée, qui est mon patron préféré de chez Deer&Doe et que j’adore porter en été quand il fait chaud car elle ne serre pas la taille.

Mais je crois que mon détail préféré du patron c’est cette encolure chemisier avec décolleté en V, qui ne se boutonne que jusqu’au niveau de la poitrine. Je trouve que cela féminise beaucoup l’ensemble et allège la robe visuellement, et en plus ça me fait penser aux blouses de Petra dans la première saison de Jane the Virgin (ex 1 2 3)… J’assume mes références séries pourries ! 😉

Pour cette première version, j’avais envie d’un tissu uni pour faire une robe basique qui puisse être portée tous les jours. Sur un coup de bol j’ai déniché ce superbe chambray au magasin de tissus discount du coin : non seulement il est doux et fluide, mais il est pile de la couleur de mes yeux, ce qui les fait ressortir – j’adore. Vu le lustre et le tombé de ce tissu je me suis même dit au début qu’il devait contenir de la viscose malgré son étiquette 100% coton, mais en y regardant de plus près c’est une armure satin qui lui confère sa brillance.

Dans cette version sans volants, je trouve Myosotis étonnamment rapide à coudre. Il faut dire qu’après des dizaines de toiles je commence à avoir le coup de main pour monter les manches et le col, mais au vu des réalisations qui commencent déjà à fleurir sur Instagram à peine 4 jours après la sortie, c’est qu’elle ne doit quand même pas être si longue à faire !

Je porte sans arrêt cette robe depuis que je l’ai cousue, elle est parfaite pour les jours où j’ai envie d’une tenue pas prise de tête et confortable qui soit quand même jolie. J’ai plusieurs autres versions de prévues, dont une à volants, à suivre bientôt j’espère 🙂


Myosotis Chambray
Myosotis – Deer&Doe
Taille 38
Rallongée de 1 cm au corsage et 2 cm à l’ourlet
Satin de coton chambray – Sewfisticated Discount Fabrics, Somerville MA

Commentaires

  1. Nadège

    - 8 May 2018

    Elle est très réussie et te va très bien. Après avoir vu la tienne, elle me donne envie de m’en coudre une. J’ai hâte de découvrir ta version avec volants et ta veste Nénuphar.

  2. tassadit

    - 8 May 2018

    Elle est superbe, j’ai trop hâte de me coudre ce patron (et les autres!). Et je te confirme que la couleur fait ressortir le bleu de tes yeux: c’est ce que je me suis dit en voyant la deuxième photo, avant d’avoir lu ce que tu en disais!

  3. Pingback: Deer&Doe : la veste Nénuphar | L'attaque du découd-vite

  4. Pingback: #Myosotis# Les versions des testeuses et revieweuses – Deer&Doe • le blog

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *