Touriste en Mélilot

4 May 2018

Comme une impression de déjà vu ? Hé oui, c’est bien ma deuxième Mélilot dans un tissu à imprimé flamants roses, après celle-ci. Clairement j’ai des goûts très spécifiques 😀

Cela faisait un moment que je voulais remplacer ma Mélilot à manches courtes en chambray, dont je n’aimais pas du tout le tombé à cause de son tissu trop cassant. Quand j’ai déniché ce chambray à Tissus Reine j’y ai tout de suite vu une version de remplacement. Et clairement tous les chambrays ne naissent pas égaux, car le rendu de celui-ci n’a rien à voir : doux, souple mais pas trop, juste épais comme il faut, je sens que c’est une chemise qui pourrait me durer des années.

Comme pour ma dernière version en viscose, j’ai coupé celle-ci en 38 partout plutôt que de grader entre les tailles. D’après mes notes j’ai tout de même allongé le devant et le dos d’1 cm au dessus de la taille pour accommoder mon buste long, et je me dis que j’avais du le faire aussi sur la version précédente maintenant que j’y réfléchis. Ca fait sept ou huit fois que je couds ce patron, on pourrait quand même croire que j’aurais maîtrisé les ajustements à force..!

Pour les boutons, j’ai hésité à récupérer les boutons en métal de ma Mélilot en chambray uni, mais finalement j’ai opté pour des boutons blancs histoire de rappeler le motif. J’en avais acheté exprès qui se sont avérés être un peu trop blancs (ce qui donnait à la chemise un côté vêtement d’enfant un peu étrange) et j’ai donc récupéré ceux-ci, que je destinais à une robe chemise. Du coup (1) comme je n’en avais que 10, j’ai du zapper celui du col, mais de toute façon je ne porterai jamais la chemise boutonnée jusqu’en haut donc tant pis, et (2) ils sont un peu trop gros pour la bande de boutonnage mais bon on n’a qu’à dire que c’est fait exprès pour renforcer le côté décontracté du modèle.

J’aime vraiment beaucoup ces photos, prises à Barcelone l’été dernier, elles sentent bon les vacances. J’y porte Mélilot avec mon short Châtaigne en chambray (déjà présenté ici) qui va décidément avec tout. Par contre autant j’adore cette tenue pour un weekend en mode touriste, autant je me rends compte que je n’ai pas du tout porté cette chemise depuis l’été dernier. Je crois que les chemises à manches courtes ce n’est pas trop mon truc, en fait. Le style un peu trop décontracté ? Trop masculin ? Ou peut être l’imprimé qui fait trop pyjama ? Je ne sais pas, mais maintenant que je la revois j’ai bien envie de la réessayer rentrée dans une jupe pour voir ce que ça donne.

A part ça je n’ai pas grand chose de plus à dire sur ce projet que tout ce que j’ai pu écrire à propos de mes versions précédentes ! Je reviens très bientôt avec des articles sur les nouveaux patrons Deer&Doe, maintenant que la nouvelle collection est sortie. J’ai des robes, des kimonos, et même un pantalon à vous présenter, mais encore faudrait-il que je trouve le temps de les prendre en photo !


Mélilot flamingos v2
Mélilot – Deer&Doe
Taille 38 allongée de 1 cm au buste
Chambray imprimé – Tissus Reine

Commentaires

  1. Liseli

    - 11 May 2018

    Je ne suis pas objective sur ce patron tellement j’en suis convaincue mais quand même: cette version est très jolie! Avec un short, effectivement, le rendu est très “vacances” mais avec un pantalon ou une jupe, ça devrait limiter le look touriste, non? Je porte les miennes rentrées dans une Chardon et je reçois toujours plein de compliments!

    • Camille

      - 23 May 2018

      Oui c’est vrai ! Il faudrait que je voie ce que celle-ci donne rentrée dans une jupe, mais déjà sur un jean ça passe bien 🙂

  2. Martine

    - 13 May 2018

    J’aime beaucoup ta version et je pense que je vais chercher du tissu pour faire cette version car elle me semble idéale. J’aime le lin pour l’été mais à la lecture de ton article je me demande si ce n’est pas trop rigide. J’en ai une version robe en seersucker mais peu portée car non doublée et limite indécente. Je vais faire un fond de robe.
    Ta mélilot te va très bien et les photos sont belles !

    • Camille

      - 23 May 2018

      Je pense que ça dépend du lin ! Si tu arrives à dénicher un mélange lin-viscose je te le conseille fortement : j’ai réalisé plusieurs vêtements dans ce type du mélange et ils ont la fraîcheur et le toucher du lin avec le drapé de la viscose 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *