Utiliser Trello pour gérer ses projets couture 2/3 : planifier ses projets

23 January 2016

trello-calendar

La dernière fois je vous ai expliqués comment j’utilise Trello pour organiser mon stock de tissus. Non seulement je l’utilise pour les tissus, mais je m’en sers aussi pour organiser mes projets de couture en général, de l’idée de départ jusqu’au post sur ce blog. Aujourd’hui je vous montre comment Trello m’accompagne tout au long de ce processus, ce qui va nous permettre de regarder de plus près une de mes fonctionnalités préférées : les dates limites et la vue calendrier.

 

Prévoir ses projets

En général, l’inspiration pour mes projets de couture me vient soit du tissu, soit du patron. Lorsque je commence par le tissu alors c’est facile : j’utilise la carte correspondant à ce tissu pour prendre des notes sur le projet que je veux faire avec (quel patron, quels détails…). Mais parfois j’ai une idée bien précise en tête d’un projet que je veux réaliser sans avoir encore trouvé le tissu. Que faire de ces projets sans tissu ?

Pour l’instant, mon stock est si bien rempli que j’essaie de me limiter aux projets qui ne me demandent pas d’acheter encore du tissu. J’ai toutefois quelques projets en tête pour lesquels je n’ai pas encore le tissu adéquat : un sweat Ondée en jersey rayé façon marinière, une robe en toile de Jouy… Pour l’instant je place ces projets dans mon tableau de tissus, dans les catégories qui vont bien (Wardrobe, Envies, etc.).

trello-projets

Un système sympa pourrait être d’avoir un autre tableau Projets et d’y mettre une carte correspondant à chaque association patron + tissu. En attachant à chaque carte-projet un lien vers la carte correspondant au tissu (et un vers la carte du patron, mais on verra cela plus tard) il serait facile de s’y retrouver.

 

Planifier sa couture

S’imposer des deadlines sur ses projets de couture ?! C’est vrai, la couture est un loisir, et il ne faudrait pas non plus trop se mettre la pression… Ceci dit, dans certains cas, comme les robes à faire pour les mariages ou les cadeaux, j’aime bien pouvoir prendre conscience des dates limites à l’avance pour ne pas me retrouver à coudre dans l’urgence au dernier moment. Pour cela, j’utilise la fonction Echéance (Due Date) qui permet d’ajouter des dates limites aux cartes :

trello-deadline

Au fur et à mesure que l’échéance approche, la date se colore : jaune c’est qu’il reste moins de 24h, et rouge c’est dépassé !

trello-deadlines

Avec ces dates limites, il est maintenant possible de se servir d’une de mes fonctionnalités préférées de Trello : la vue calendrier. C’est un outil un peu caché : pour l’utiliser il faut d’abord l’activer, en allant le chercher dans “Outils supplémentaires” (ou “Power-Ups”) dans le menu du tableau sur la droite. Une fois activé, le bouton Calendrier apparaît en haut à droite du tableau. Cliquer dessus permet de visualiser mois par mois toutes les cartes auxquelles une date limite a été attribuée : bien pratique pour avoir une vue d’ensemble de son planning !

trello-calendar

 

Programmer ses posts de blog

Une fois qu’un projet est fini, on peut retirer la date limite et archiver sa carte. Mais plutôt que de faire ça directement, je préfère la garder encore un peu, jusqu’à avoir présenté le résultat final sur ce blog ! J’ai beaucoup de posts en retard pour lesquels il faut encore que je prenne des photos et je m’y perds un peu, alors j’utilise aussi Trello pour essayer de m’organiser pour photographier et publier ces projets. Pour cela, j’utilise un autre tableau Blog. Une fois le projet terminé, je clique sur “Déplacer” pour transférer la carte dans ce second tableau. Il faut juste sélectionner le tableau et la liste – j’en ai trois : A rédiger, En cours et Publiés.

trello-move

A ce moment là il serait aussi possible de rajouter des dates limites sur les cartes, par exemple pour s’organiser pour publier un post chaque semaine. Là encore, la vue calendrier est bien pratique ! J’aimerais bien faire ça mais j’ai déjà du mal à trouver du temps pour ce blog, donc ça fait un peu trop, même pour moi qui adore me sur-organiser… A vous de voir si ça vous intéresse.

Une fonctionnalité que j’utilise sur ce tableau, par contre, c’est la possibilité de créer des checklists, c’est à dire des listes avec des cases à cocher. J’en ai deux que je reprends sur chaque carte et qui me permettent de ne rien oublier : une pour préparer le post de blog, et une pour le partager sur les réseaux sociaux.

trello-blog-checklist

A savoir qu’il est possible de copier facilement une checklist d’une carte à l’autre : au moment de la créer, il suffit de choisir “Copier des éléments de…” et de sélectionner la liste à copier. Ce qui est sympa c’est que dans ces listes on peut mettre non seulement du texte, mais aussi des références à des cartes ou des tableaux Trello ! Il suffit de copier l’adresse web de la carte ou du tableau souhaité (dans la barre d’adresse de votre navigateur) et de la coller comme un élément de la liste. Trello reconnait automatiquement qu’il s’agit d’une carte et met en forme comme il faut. Ceci permet de contourner la limite de quatre niveaux de hiérarchie (tableaux / listes / cartes / listes à cocher)  si on a envie d’organiser ses idées de manière encore plus détaillée. Par exemple, si j’ai envie de programmer sur mon blog une série de trois posts pour faire un tutoriel sur Trello, je peux créer une carte pour chaque post individuel et une carte pour la série avec une liste à cocher comme ceci :

trello-inception

J’ai ainsi une carte qui contient une liste qui contient des cartes, qui elles-mêmes peuvent contenir ce qu’on veut. Des listes à l’infini. Le bonheur.

 

Voilà j’ai fait le tour pour ce qui est de l’organisation des projets et des posts de blog ! La troisième et dernière partie portera sur l’utilisation de Trello pour faire un inventaire de ses patrons (et là il y a du boulot !) 🙂

Commentaires

  1. Fleurdelis

    - 24 January 2016

    Bon bah …..yapluka !!!!

  2. sophie

    - 25 January 2016

    Merci pour cette série de tutos, je découvre un veste univers ! comme dit Fleurdelis, yapluka et j’ai hâte de découvrir le dernier tuto de la série, là aussi il y a du boulot 🙂

  3. Le Papillon

    - 27 January 2016

    C’est marrant on fonctionne de la même façon, sauf que moi je bidouille entre mon appli agenda (week cal), des listes dans “Notes”…et mon cerveau qui sature ! 😀 L’ancienne assistante de direction que je suis aime beaucoup cet outil ! 😀

  4. Elipou

    - 2 February 2016

    Tu es Trello-quace sur le sujet…

  5. Eléa

    - 24 February 2016

    Merci beaucoup pour cet article !
    Jusque là, pour répertorier mes tissus et patrons, planifier mes projets et garder une trace de mes cousettes, j’avais testé Pinterest, puis un fichier Excel mais je n’étais pas entièrement satisfaite.
    Je me suis inscrite sur Trello suite à tes 2 articles (en suivant ton lien 😉 ) et je suis conquise ! C’est simple tout en étant très complet, adaptable à l’envi, gratuit et très intuitif.
    J’ai hâte de lire ton 3ème article sur Trello pour découvrir de nouvelles fonctionnalités.

    Eléa

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *