Deer&Doe : la jupe Agave

7 April 2019

La nouvelle collection Deer&Doe est enfin sortie, et quelle semaine complètement dingue ça a été ! Entre une attaque DDoS le jour du lancement et une rupture de stock le lendemain, nous avons été débordées comme jamais, et je commence à peine à souffler et à essayer de rattraper mon sommeil en retard. Mais comme j’ai tout de même un moment de libre aujourd’hui, en attendant que ça reparte sur les chapeaux de roue demain, autant que je commence à vous présenter mes versions des patrons !

Cette petite jupe trop mignonne, c’est la toute première version portable de la jupe Agave ! Avec le succès phénoménal de la combinaison Sirocco, les deux autres patrons se sont un peu fait éclipser, mais de mon côté je trouve qu’Agave est le plus portable des trois et ce serait dommage qu’elle passe inaperçue !

J’ai toujours porté beaucoup de jupes, mais surtout des jupes froncées à la taille et longueur genou, plutôt style années 50. Depuis quelques années mon style a évolué petit à petit vers un look un peu moins rétro, et je porte beaucoup plus mes jupes Rosari par exemple, de forme trapèze et bien plus courtes. Bon, ça reste un poil rétro bien sûr, mais peut-être un peu plus années 60 que 50… Décennie par décennie je finirai bien par rattraper les tendances contemporaines !

Agave s’inscrit tout à fait dans ce style, avec sa taille haute et sa forme trapèze qui s’accordent très bien avec ma morphologie en poire. J’aime aussi beaucoup le fait qu’elle soit courte, parfaite pour porter avec des collants à la mi-saison. L’asymétrie et la forme porte-feuille ajoutent juste ce qu’il faut d’intérêt pour sortir du basique ennuyeux tout en restant portable au quotidien.

Pour tout vous dire, je ne porte jamais de jupes ou robes portefeuille, notamment car je suis très maladroite et jamais à l’abri d’un accident de garde-robe. Ceci étant dit, je me sens vraiment tranquille avec Agave ! Le pan du dessous est bien couvrant et je n’ai jamais eu l’impression de me retrouver avec trop de peau à l’air avec cette jupe, même assise. C’est un peu la même chose avec la robe Pensée, dont je vous parlerai bientôt, qui est conçue exprès pour résister aux coups de vents.

Je profite toujours des premières versions portables des patrons pour essayer d’écouler des tissus de mon stock, et avec cette jupe j’ai pu utiliser un tissu qui trainaît au fond de mes cartons depuis plus de 4 ans. Il s’agissait en fait du tissu d’un kit Sew Over It, destiné au départ à devenir une jupe crayon. Sauf qu’après toutes ces années il faut bien se rendre à l’évidence, les jupes crayon ce n’est vraiment pas mon style et je ne me vois pas en porter : trop guindé, trop “bureau” pour moi qui travaille de la maison, trop inconfortable… Je porte à peine mes jupes Brume en jersey, donc une jupe crayon en chaîne-et-trame ce n’est même pas la peine d’y penser.

J’ai donc récupéré le tissu de ce kit pour lui donner une nouvelle vie, et coup de chance j’en avais pile la quantité qu’il fallait pour Agave ! Comme il s’agit d’un kit, je n’ai pas beaucoup d’informations sur la provenance et la composition du tissu, je sais juste qu’il s’agit d’une “laine mélangée” (avec du polyester j’imagine). La qualité est correcte, sans être folle, mais j’aime beaucoup les couleurs de ce tartan et je me suis fait plaisir à raccorder les carreaux (oui, même sur une toile portable devant être cousue dans l’urgence, on ne se refait pas…). Et le détail qui me rend toute joyeuse, c’est que par le plus grand des hasards (ou du fait de mes goûts très limités) j’ai des chaussures à carreaux parfaitement assorties !

Cette version là n’est pas réversible, il s’agit de la version B finie avec une parementure. Normalement les boutons sont cachés à l’intérieur de la ceinture et le rendu est très minimaliste, mais j’avais envie de boutons visibles et j’ai donc fait mes boutonnières sur le pan du haut plutôt que sur le pan du bas. J’ai utilisé des boutons dorés avec des petites ancres trouvés dans le fond de ma boite à boutons. Ce sont des boutons en plastique super cheap, mais je trouve qu’ils complètent très bien le look très premier degré de la mini-jupe écossaise.

J’aimerais bien me coudre une version réversible d’Agave, pour le principe, mais pour l’instant je ne suis pas très inspirée niveaux couleurs et tissus. Je crois que je vais commencer par faire un grand ménage de printemps dans ma garde-robe, et voir ce qui me manque (même si je suspecte fortement que je manque de hauts plus que de jupes…).  Ce sera aussi l’occasion d’améliorer le seyant dans le creux du dos avec un FBA plus important, car telle quelle j’ai quelques plis à l’arrière. Mais à part ça je suis très contente de cette jupe, et je compte bien en profiter un max avant que l’été n’arrive !

Agave d’écolière
Agave – Deer&Doe
Taille 38 – 42
Laine mélangée d’un vieux kit Sew Over It

Commentaires

  1. Marie

    - 8 April 2019

    Très joli ! Bonne idée les boutons à l’extérieur.

  2. jezabelle even

    - 9 April 2019

    Je viens tout juste d’achever ma version en jacquard… ce modèle est à la fois classique et original , je l’adore . Cette version est à carreaux est géniale , j’ai envie de coudre la même du coup !!!!!
    Bravo pour toute la collection qui est très réussie !

  3. Liseli

    - 9 April 2019

    Ah oui, là, c’est très 1er degré! Mais franchement, j’adore ta jupe et si j’avais le tissu en stock, je ferais certainement la même!
    Elle est vraiment pas trop courte sur l’arrière? Là avec des collants, ça ne me choque pas mais je me dis que pour une jupe d’été, ça fait sacrément court… même si de face, elle est parfaite.
    Clairement, dans la collection, c’est Agave que je préfère. C’est la pièce la plus portable au quotidien et je suis 100% fan de la réversibilité de la jupe. C’est dommage que la ceinture ne soit pas en forme, ce qui évite pas mal de problèmes de plis dans le dos justement, mais bon, on ne peut pas tout avoir 😉

  4. Morgane

    - 12 April 2019

    Moi c’est Agave qui m’a plus de suite dans la nouvelle collection! Elle sera parfaite pour remplacer mes patrons burda cousu plusieurs fois mais un peu boring. J’aime bien car elle peut faire travail sans être trop stricte aussi. Comme maintenant je suis indépendante avec du boulot maison et rdv en extérieur, je recherche pas mal ce genre de pièce versatile.
    Perso j’ai en tête une version estivale réversible avec un lin/coton kaki et un tissu-cadeau ramené de thailande! 🙂

    Bon j’ai quand même craqué pour Sirocco, qui m’a convaincu de me lancer dans l’aventure combi, avec le même tissu bio en bordeau, vivement l’été!

  5. Pingback: Deer&Doe : la robe Pensée | L'attaque du découd-vite

  6. Pingback: #Agave# Les versions des testeuses et revieweuses – Deer&Doe • le blog

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *