Noël en Avril

21 April 2018

Un pull de Noël en avril ? Quelle drôle d’idée ! C’est vrai, mais ça fait déjà quelques mois que j’ai fini et photographié ce pull, et comme j’ai enfin réussi à récupérer un peu de temps libre en attendant mon vol à l’aéroport, j’avais très envie de vous le présenter maintenant plutôt que d’attendre l’hiver prochain 🙂

A force de voir de superbes tricots de Noël rouges et blancs sur la blogosphère (chez Andi Satterlund, By Gum By Golly ou encore Rue des Renards qui me fait bien rigoler avec son titre “Au moins on n’est pas encore à Pâques”, ahem !) j’avais très envie de me tricoter quelque chose dans cet esprit là. Le Perfect Christmas Jumper (fait par Andi et aussi par Tasia ici) est très joli, mais je commence à me lasser un peu des pulls et gilets cropped et j’avais envie de quelque chose de plus loose et plus minimaliste. C’est là qu’entre en scène le modèle Bubbly d’Isabell Kraemer.

Je vous ai déjà parlé de ma passion nouvelle pour les modèles d’Isabell Kraemer, dont j’ai déjà tricoté le Il Grande Favorito et le On the Beach. Bubbly est LE patron qui m’a fait craquer pour ses modèles, avec son motif en jacquard tout simple et intemporel. C’est le patron parfait pour se mettre au jacquard, car il n’y en a pas beaucoup et que le motif est simplissime à retenir. Cela faisait longtemps que je n’avais pas tricoté de jacquard, j’avais déjà fait un snood en rond mais jamais de pull et j’avais un peu peur d’avoir des soucis de tension. Pour assurer mes arrières je suis montée d’une demi-taille d’aiguille pour la partie jacquard et c’était parfait.

C’était aussi le premier pull que je tricotais en fingering depuis une éternité ! Je pense que le dernier remonte à quand je tricotais du Phildar en aller-retours, avant d’être inscrite sur Ravelry. Pour l’océan de jersey en rond, il faut s’accrocher, mais je suis complètement conquise par le rendu fin et souple du pull. Cela me donne très envie de tricoter d’autres modèles en fingering, en me mettant à la méthode continentale pour aller plus vite (celle où on tient le fil de la main gauche). Pour ce faire je me suis mise à tricoter le pull Boxy dans le cadre du #LooseKAL de Lise Tailor : 390 mailles tricotées en rond pendant 40 cm, ça devrait rentrer à force !

Pour en revenir à ce pull Bubbly, il a été tricoté en Alpaca de Drops. La laine m’avait été offerte par mes parents à Noël dernier, et ils me l’avaient en fait envoyée en avance, début décembre, à la condition que j’arrive à le finir pour le porter à Noël (ma maman aime bien me mettre la pression comme ça). Evidemment je n’ai pas réussi à le tricoter assez vite, mais j’avais bien avancé, et après des vacances d’hiver bien reposantes à tricoter au bord de la plage enneigée, je l’ai fini en deux mois. Pas trop mal pour un pull en fingering !

L’alpaga de Drops est très agréable à tricoter et tout doux. Je porte beaucoup de laine et je la supporte assez bien en général mais je sais que beaucoup de personnes ont des soucis avec l’alpaga. J’ai porté ce pull presque tous les jours sur la fin de l’hiver après l’avoir fini, et je ne me suis fait la remarque qu’il me grattait un peu au niveau du décolleté qu’une seule fois – pourtant j’ai la peau bien sensible à ce niveau et j’ai souvent des plaques d’allergie. Le seul souci avec ce fil est qu’il bouloche pas mal mais c’est normal pour de l’alpaga, et je viens d’acheter un super rasoir à bouloches qui me change la vie donc ce n’est plus vraiment un problème pour moi.

J’ai tricoté ce pull en taille M2, soit 103 cm poitrine. A vrai dire je ne sais pas comment je me suis débrouillée pour choisir la taille : je me rappelle que je voulais un pull bien loose, et que j’avais un peu peur d’être serrée au niveau du buste si je gérais mal la tension de mon jacquard, mais la M1 aurait très bien convenu avec 7 cm d’aisance positive au lieu des 15 cm de la taille M2. Il me semblait aussi que mon échantillon était bon mais je me demande si je n’avais pas un peu moins de mailles que ce qu’il fallait en hauteur, car mes manches se sont retrouvées très longues après les diminutions prévues et j’ai dû faire moins de côtes qu’indiqué. Avec tout ça je me retrouve avec des emmanchures un peu basses, comme c’était le cas sur mon pull On the Beach. Ca et les manches trop longues me gênaient un peu au départ mais je m’y suis vite faite et au final il est très confortable à porter.

Le seul point qui me chiffonne avec ce patron sont les augmentations très visibles au dessus du jacquard, bien qu’une fois le pull bloqué la laine se soit joliment développée et du coup les augmentations se voient moins. Je n’étais aussi pas fan des côtes différentes (1×1 à l’encolure et brioche aux manches et à l’ourlet) donc j’ai fait des côtes 1×1 partout.

J’adore ce pull, qui se dispute la place de pull préféré avec mon Il Grande Favorito que je ne quitte jamais en hiver. La question est maintenant de savoir jusqu’à quel mois il est socialement accepté de porter des pulls de Noël… Je me dis que comme il est assez minimaliste ça passe quand même !

Décidément je suis fan des modèles d’Isabell Kraemer qui sont une joie à tricoter. Je pense que mon prochain sera le Daelyn. Je réfléchis à détricoter un projet que j’ai fini pour récupérer la laine pour le faire : cela fait maintenant des mois que j’ai fini mon gilet Myrna et qu’il attend d’être bloqué, et je me dis que mon manque d’enthousiasme à son égard veut tout dire. Je n’aime pas les manches qui font un peu bébête sur moi, mais même en changeant les manches je ne me vois pas le porter. Il est bien à ma taille et tout, j’avais même racheté un écheveau pour le finir, mais je me dis que si je ne le porte pas ça ne vaut pas le coup de le garder. Donc je pense à réutiliser la laine pour le Daelyn… Cela vous est déjà arrivé de détricoter un projet tout juste fini, simplement parce qu’il était un peu “bof” ?


Pull de Noël minimaliste
Bubbly – Isabell Kraemer
Taille M2 (41.5”)
DROPS Alpaca – 6 écheveaux Red + 1 écheveau Off White
Lien Ravelry

Commentaires

  1. tassadit

    - 23 April 2018

    Hé mais t’es super à l’avance pour Noël 2018, bravo! 😀
    Et j’adore ton rouge à lèvres, il te va trop bien et est top avec ce pull!
    Pour ce qui est de ton Myrna, franchement si tu ne le sens pas et que tu as un autre projet en vue pour la laine que tu as utilisée, pas d’états d’âme, détricote!

    • Camille

      - 6 May 2018

      Merci ! 😀

  2. Morgane

    - 23 April 2018

    Je plussoie Tassadit, détricote!
    Moi ce fut le cas sur mon pull Sibella: sur le papier tout va bien, mais je n’aime pas trop le rendu “mou” et le dos très dégagé que donne le combo laine/patron/taille d’aiguille.
    Porter deux trois fois, je sais déjà que je vais le défaire cet été pour tricoter le Cirlcet shrug qui me fait rêver depuis la réception du magazine :p

    Il est très joli ton pull. Je trouve qu’il fait très intemporel et pas forcément noel ^^ donc à ta place je le porterai encore vu qu’à Boston c’est encore la Sibérie^^

    • Camille

      - 6 May 2018

      Ah merci, c’est top vous m’encouragez bien toutes les deux. Je vais commencer à détricoter !

  3. Elise

    - 24 April 2018

    Il est trais mignon ce pull. J’espère qu’il n’est pas trop chaud pour supporter les grosses chaleurs qui arrivent 😀

  4. Valdepo

    - 25 April 2018

    Bonjour !
    Alors moi je trouve qu’il n’y a pas de saison pour un aussi beau pull 🙂 et en fait, je le vois bien tricoté en coton léger pour les soirées d’été !
    Je n’ai jamais détricotté un pull complet, mais de plus petits ouvrage oui, alors pourquoi pas un pull plutôt que de le garder inutile au fond d’un placard

    • Camille

      - 6 May 2018

      Merci beaucoup 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *