Vous reprendrez bien un peu de flanelle ?

18 February 2018

Chez moi, il n’y a que deux saisons : de mars à août, c’est la saison du vichy, et de septembre à février, c’est la saison de la flanelle à carreaux ! Aviez-vous remarqué d’ailleurs que le buffalo plaid est essentiellement le jumeau maléfique du vichy ? Buffalo plaid blanc ou vichy noir, c’est la question qui déchire les fans de carreaux… bref je m’emballe. Jetons plutôt un œil à ma nouvelle robe chemise 🙂

Cette flanelle à carreaux, je l’avais trouvée à Toto tissus fin 2016, pendant un de mes séjours à Toulouse. Je n’étais pas forcément convaincue par les couleurs – l’association du bleu avec ce noir un peu terne fait un poil triste, je trouve – mais c’est rare de trouver de la flanelle en France, qui plus est toute douce comme celle-ci, et on était en plein automne donc j’ai sauté dessus sans me poser de questions.

Comme je commence à avoir pas mal de chemises à carreaux j’avais envie de changer un peu et de partir sur une robe chemise. J’avais en tête le McCall’s M6696, patron fétiche de la blogosphère que j’ai dans mon stock depuis des années mais que je n’ai toujours pas cousu. Sauf que mon stock était resté au Etats-Unis, et je n’avais à ma disposition que mes patrons PDF bien rangés dans le cloud… et l’intégralité des patrons Deer&Doe (l’avantage de travailler pour une marque de patrons !).

Je suis donc partie sur la Bruyère, que j’avais justement déjà cousue en flanelle à carreaux pour le blog de Deer&Doe, et qui a l’avantage d’être facile à ajuster avec son corsage à pinces. J’ai simplement rallongé la jupe pour qu’elle m’arrive au dessus de genou et changé l’ourlet pour qu’il soit droit.

J’avais dans l’idée de remplacer les manches de Bruyère par celles de la blouse Hoya, légèrement retroussées avec une patte de manche, et je les ai donc raccourcies, mais finalement j’ai abandonné l’idée de la patte. La longueur telle quelle n’est pas mal, mais je la porte surtout avec les manches retroussées au dessus du coude (ce qu’évidemment j’ai oublié de faire pour les photos, mais les plis en témoignent !).

Ce que je préfère avec les tissus à carreaux, c’est de me dépasser à chaque fois pour avoir de beaux raccords. Pour cette robe, plutôt que de “tricher” comme d’habitude en faisant la bande de boutonnage dans le biais, je l’ai coupée dans le droit fil et j’ai donc raccordé ses carreaux avec à la fois ceux du corsage et de la jupe. Les lignes verticales des carreaux sont aussi raccordées entre le corsage et la jupe, et même sur les manches je me suis pas trop mal débrouillée.

Ce tissu est très chouette à porter aussi, c’est une flanelle brossée d’un côté, et je l’ai cousue avec le côté brossé à l’intérieur. Cela fait que l’intérieur est tout doux, mais l’extérieur a l’air un peu plus net et je pense qu’il boulochera un peu moins comme ça. Comme je porte très souvent mes vêtements en flanelle quand il fait froid, j’essaie d’en prendre soin – lavage à froid et jamais de sèche linge – mais c’est tout de même un tissu qui vieillit vite et je pense qu’il se tiendra mieux comme ça.

Malgré tout cela… Je trouve cette robe un peu bof. En fait, après avoir coupé le tissu et commencé à la coudre, je me suis arrêtée avant de coudre les bandes de boutonnages et je l’ai laissée en plan pendant plus d’un an. Je l’aime bien en théorie : au niveau fit elle est parfaite et je trouve que Bruyère est un patron qui met particulièrement en valeur ma silhouette, avec les pinces de corsage et les plis de la jupe. Je porte souvent du bleu, du noir, des carreaux et des robes chemises. Mais je ne sais pas, cette robe ne m’enthousiasme pas particulièrement.

Peut-être que ce manque d’enthousiasme est dû en partie à la saison : au début de l’automne, j’ai généralement un regain d’énergie énorme et je suis toute excitée à l’idée de ranger mes habits d’été et de ressortir à la place mes chemises de bûcheronne. Mais là je dois avouer qu’après des mois d’hiver bostonien en dessous de 0°C je ne peux plus les voir en peinture. J’ai l’air de rigoler comme ça, mais la séance photo sous la pluie verglaçante c’était pas de la tarte ! Rendez-moi mes shorts Goji ! Et cette robe je crois que j’attendrai l’automne prochain pour la porter…


Robe Bruyère
Bruyère – Deer&Doe
Taille 38 / 36 1/2 / 40 1/2
Jupe rallongée et manches raccourcies
Flanelle de coton – Toto tissus

Commentaires

  1. Morgane

    - 19 February 2018

    Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour faire des photos de blogs! XD

    Je viens également de faire une robe chemise d’hiver en coton gratté (unis vert sapin) que j’ai “accouché” dans la douleur après moult reprises et dont je suis contente mais pas si enthousiaste.

    Peut-être que cette robe serait mise en valeur avec un gilet qui réveille l’ensemble?

    • Camille

      - 3 March 2018

      Ah c’est une bonne idée ! Je ne sais pas trop quelle couleur irait bien avec par contre…

  2. Pauline

    - 19 February 2018

    J’aime beaucoup ta robe (c’est bleue, à carreau et en flanelle, elle a tout pour me plaire !) et chapeau pour les raccords

    J’ai fait aussi en janvier une robe bruyère en flanelle (mais à pois, je n’ai pas trouvé la flanelle à carreaux parfaite malheureusement), j’ai gardé la forme liquette du bas dans le dos et fait un ourlet droit seulement devant, c’est un bon compromis je trouve (et ça me permet de faire la robe assez courte en gardant une longueur “sans risque” derrière).

    • Camille

      - 3 March 2018

      Oui j’avais hésité pour la forme du bas ! Je pense que si j’en refais une je garderais la forme liquette dans le dos comme toi.

  3. Liseli

    - 19 February 2018

    Peut-être que c’est uniquement la magie des photos mais la couleur est loin d’être triste et le rouge à lèvre et le vernis à ongle rouge donnent super bien avec! Courage pour la fin de l’hiver, normalement c’est dans un mois 😉

    • Camille

      - 3 March 2018

      Merci pour les encouragements ça fait plaisir !

  4. Orianne

    - 19 February 2018

    Eh oui ce doit etre ton hiver a rallonge car franchement elle est trop cette robe chemine bucheronne ! Et je trouve ce bleu roi tres lumineux !!

    • Camille

      - 3 March 2018

      Merci beaucoup 🙂

  5. madebyviou

    - 23 February 2018

    Je la trouve bien à mon goût également et elle ravive mon envie de robe Bruyère! Je trouve les couleurs lumineuses et les photos avec le parapluie très originales et gaies!
    Évidemment, il y a toujours l’envers du décor et je comprends tes envies/besoins de printemps!

    • Camille

      - 3 March 2018

      Les photos avec le parapluie c’était l’idée de mon mari ! On en avait fait quelques unes sans alors qu’il ne pleuvait pas trop encore, puis on est rentrés à la maison et il m’a dit “non non ça ne va pas, ce qu’il lui faut à cette robe c’est un parapluie, allez on ressort et on en reprend des mieux !”… Quand il est comme ça je lui fais confiance il a l’œil pour les photos 😀

  6. Magali

    - 30 August 2018

    Bonjour Camille,

    J’adore ta version avec ce tissu trop beau!! voilà un an bientôt ( un cadeau du père noël 2017) que j’ai un beau flanelle à carreau avec le patron Bruyère … mais j’ai un ENORME blocage quant aux raccords. J’ai peur de mal couper mon tissu et d’aboutir à un projet importable. Aurais-tu des conseils sur ce dont je dois faire attention lors de la découpe et l’assemblage ? 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *