Camille passion flamants roses

27 December 2017

Je vous parlais dans le post précédent de mon amour pour les tissus Telio. Voici donc le tissu coup de cœur en question : un superbe voile de viscose bleu marine, orné de silhouettes de flamants roses blanches avec un peu de corail en accent. Des couleurs profondes, une douceur à tomber, et mon animal fétiche (allez j’inaugure le tag “flamingos” sur ce blog pour l’occasion !), que demander de plus ? 🙂

J’ai passé plusieurs mois en début d’année dernière à lorgner sur ce tissu sur le site de Harts Fabric, tout en résistant vaillamment (j’ai beaucoup de tissu en stock, et j’essaie tant bien que mal d’éviter les nouveaux achats). De passage à Paris, j’avais prévu de retrouver une copine pour lui donner un coup de main pour acheter du tissu pour un projet, et, arrivée en avance, j’ai décidé d’aller trainer à Tissus Reine en attendant, juste pour regarder, sans rien acheter bien sûr. Grave erreur ! C’est toujours comme ça que je me fais avoir… Bref aussitôt entrée je suis tombée sur une table entière de tissus à imprimés flamants roses, et en plein milieu cette viscose qui m’obsédait. Je me suis dit que c’était un signe du destin, et j’ai chopé au passage un autre tissu, un chambray avec le même type d’imprimé, histoire de ne pas faire de favoritisme 😀

Pour le choix du patron, la chemise Mélilot s’est tout de suite imposée, surtout que ma première version en viscose blanche est sur le point de tomber en ruine à force des passages en machine. Pour mes premières chemises Mélilot, j’avais tenté de grader d’un 36 1/2 à la taille à un 40 1/2 aux hanches, et la courbe des hanches n’allait pas. C’est particulièrement visible sur cette version en chambray. Cette fois-ci j’ai décalqué le patron en 38 partout et elle me va beaucoup mieux. Comme quoi des fois il ne faut pas trop se compliquer la vie…

La viscose est idéale pour Mélilot, qui a besoin d’un tissu bien fluide pour avoir un beau rendu au niveau du dos, mais c’est vrai que ça peut parfois être la plaie à coudre. Pas de soucis particuliers avec ce tissu, je l’ai amidonné en passant plusieurs fois dessus avec une bombe d’amidon et tout s’est bien passé. Contrairement à d’autre viscoses tissées lâches, comme le challis, celle-ci est bien serrée et les coutures sont bien nettes et ne tirent pas.

Par contre attention car il rétrécit énormément ! Contrairement à mon habitude, j’ai pris les photos de cette chemise après l’avoir déjà portée plusieurs fois. Généralement je préfère attendre d’avoir immortalisé un projet en photo avant de le confronter à la vraie vie, et aux tâches et déchirures qui vont avec. Ici, j’ai beau avoir lavé et même passé le tissu au sèche-linge avant de le couper, la chemise a tout de même rétréci après plusieurs lavages. Elle m’allait parfaitement au départ, mais là sur les photos je la trouve légèrement trop courte. Au niveau largeur ça passe encore : une fois sortie de la machine elle est légèrement trop serrée au niveau de la poitrine, mais avec un bon repassage vigoureux elle reprend des dimensions correctes.

Les boutons en nacre viennent de mon stock, ils sont parfaits pour la patte de boutonnage cachée car ils sont tout plats. Je n’avais pas fait la patte de boutonnage cachée sur mes versions précédentes et je suis ravie de celle-ci, c’est un détail que je trouve très élégant.

J’adore cette chemise, mais je dois avouer que je ne l’ai pas portée aussi souvent que je l’aurais pensé. La raison principale c’est que j’ai du mal à trouver avec quoi l’associer : je n’ai que des jeans dans ma penderie, et j’aimerais éviter le ton-sur-ton bleu. Je crois qu’elle serait pas mal avec cette jupe quand je la ressortirai au printemps, mais je n’ai pas vraiment l’habitude de porter mes chemises avec autre chose qu’un pantalon. Avec quels types de jupes portez-vous les vôtres ?

Mélilot flamingos v1
Mélilot – Deer&Doe
Taille 38
Voile de viscose Telio – Tissus Reine (aussi dispo ici et ici)

Commentaires

  1. Eléonore

    - 28 December 2017

    Elle est super cette chemise ! Je pense qu’elle irait très bien avec ta jupe moutarde (qui décidément va avec tout) 🙂

    • Camille

      - 31 December 2017

      Oh bonne idée j’essaierai !

  2. Vanessa

    - 29 December 2017

    Cette chemise est superbe ! Elle irait à merveille avec une jupe brume (j’aime beaucoup porter ma jupe brume avec mes chemises bruyère ou mélilot)

    • Camille

      - 31 December 2017

      Ah c’est une bonne idée ! Il faudrait justement que je me couse une Brume dans une couleur neutre 🙂

  3. Junelle

    - 29 December 2017

    C’est une très jolie version de Méliot!
    C’est amusant, j’ai aussi flashé sur ce tissu cet été et j’en ai fait une Datura. Comme toi, je suis un peu embêtée car avec un jean, ça fait ton sur ton.

    • Camille

      - 31 December 2017

      Oh j’ADORE ta Datura !! Le passepoil est absolument parfait 😀
      Ca me choque moins sur un jean comme elle est sans manches, au contraire je trouve que ça élance la silhouette.

  4. Liseli

    - 4 January 2018

    Très très jolie! J’ai acheté le patron rien qu’à cause de ta version blanche qui était à tomber, d’ailleurs j’ai un coupon à utiliser pour m’en faire une version.
    Concernant les jupes, je porte mes mélilot principalement avec une jupe Chardon.

    • Camille

      - 4 January 2018

      Oh ça me fait bien plaisir ! C’est une bonne idée Chardon, il faudrait que je m’en refasse une version neutre à l’occasion (la seule qui me reste est à rayures roses et blanches donc niveau “basique” c’est moyen ^^)

  5. Virginie Bissinger

    - 14 January 2018

    Très jolie chemise et ça me donne un aperçu pour la mienne. Je suis en train de faire une Madison de Rebecca Page

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *